2015 - Le Mirage d'une Civilisation !


C'est donc en 2015 que l'Internet sera achevé pour être laissé en pâture au capitalisme.

Ne vous inquiétez pas, vous pourrez continuer à cliquer sur vos boutons pour masturber votre égo ou cracher votre haine gratuite en piétinant allègrement les fondements d'une civilisation qui a voulu être différente. Pour nous les habitués du réseau ça ne va pas changer grand chose, on va continuer à contourner les censures, hacker les systèmes répressifs, ou échanger librement en utilisant les outils qu'on maîtrise; nul besoin d'une réglementation pour ça ou pour autre chose.
Je vous salue donc bien bas et vous souhaite bon courage pour les générations qui ne connaîtront que les aliénations stériles des réseaux sociaux, les pétitions inutiles et les repartages d'informations formatées pour apprendre à n'être que de bons consommateurs qui se satisfont de l'illusion d'exister dans un monde où le paraître prime sur l'être.


C'est bien une dédicace à tous ceux qui cliquent sur des + 1, des j'aime ou partagent des informations stériles juste pour dire qu'ils existent dans ce système qu'on leur a gentiment préparé pour augmenter encore la marge réalisée et les chiffres d'affaire d'entreprises qui se marrent devant tant d'obéissance et de servitude.



Mais 2015 c'est aussi l'occasion de remercier tous ceux qui font que notre réseau existe. Non pas LE réseau (celui où se paluchent la majorité de la population mondiale) mais le réseau des Web Indépendants.



Dans une société où seuls seront libres les Cryptos-Anarchistes, ceux qui savent prendre ce qui leur appartient, il est bon de se rappeler que ces lieux existent. Certains l'appellent le Web Indépendant, d'autres le Deep Web ou Dark Web puisque ça les arrangent, mais c'est bien une expression libre d'idées libres qui ne saurait souffrir d'une quelconque censure ou contrôle autre que la volonté d'être ensemble pour partager simplement l'histoire, passé, présente et futur d'une civilisation mondiale.


Clic, Buzz, J'aime, Reshare, Tweet, Plus : https://soutien.laquadrature.net/
Histoire de dire que t'as essayé de faire un geste quand la civilisation a vendu sa fierté, son honneur et son avenir pour quelques minutes de gloire entre des pubs pour un jeu débile et une vidéo de chat faisant du moonwalk !


Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention.
Face aux sites commerciaux aux messages publicitaires agressifs, destinés à ficher et cibler les utilisateurs, le Web indépendant propose une vision respectueuse des individus et de leurs libertés, il invite à la réflexion et au dialogue. Quand les sites d’entreprises se transforment en magazines d’information et de divertissement, quand les mastodontes de l’info-spectacle, des télécommunications, de l’informatique et de l’armement investissent le réseau, le Web indépendant propose une vision libre du monde, permet de contourner la censure économique de l’information, sa confusion avec la publicité et le publi-reportage, sa réduction à un spectacle abrutissant et manipulateur.
Pourtant le Web indépendant et contributif est menacé ; menacé par la fuite en avant technologique qui rend la création de sites de plus en plus complexe et chère, par l’écrasante puissance publicitaire du Web marchand, et bientôt par les accès dissymétriques, les Network Computers, les réseaux privés, le broadcasting, destinés à cantonner le citoyen au seul rôle de consommateur. Déjà la presse spécialisée, si avide des publicités d’annonceurs qui récupèrent à leur profit la formidable richesse du Web contributif, et fascinée par les enjeux techniques et commerciaux de l’Internet, réserve quelques maigres lignes aux sites indépendants, occulte l’enjeu culturel du réseau, expédie rapidement la mort des sites pionniers du Web artisanal, quand elle glose en long et en large sur le nouveau site de tel vendeur de soupe. La création d’un site personnel y est présentée aux utilisateurs comme une motivation très annexe, loin derrière les possibilités d’utilisation en ligne de sa carte de crédit.

Nous invitons donc les utilisateurs à prendre conscience de leur rôle primordial sur l’Internet : lorsqu’ils montent leur propre site, lorsqu’ils envoient des commentaires, critiques et encouragements aux webmestres, lorsqu’ils s’entraident dans les forums et par courrier électronique, ils offrent une information libre et gratuite que d’autres voudraient vendre et contrôler. La pédagogie, l’information, la culture et le débat d’opinion sont le seul fait des utilisateurs, des webmestres indépendants et des initiatives universitaires et associatives.
Enregistrer un commentaire