Etre un étranger

Etre un étranger
Qu'est-ce que cela signifie ?
Cela signifie d'abord accepter de vivre ailleurs que chez soi.
Ça paraît évident et pourtant, ça ne l'est pas.
Car quand on va ailleurs, on se met dans et donc on assume la posture de l'invité (il y a une idée latente de sursis qui n'est pas négligeable) .
Puis on a envie de comprendre comment ça fonctionne et de quelle façon on peut faire en sorte que ça fonctionne pour nous aussi, en tant qu'étranger.
Certains appellent cela intégration, soit.
Etre un étranger signifie jongler à chaque instant ou presque entre la
nonchalance de ce qu'on est et le ce qu'on devrait être pour correspondre à un modèle dont les attributs sont assez souvent flous.
Qu'est-ce qui fait de moi un bon étranger ?
Ma couleur, ma nationalité d'origine, mon sexe, mon âge, un mix aléatoire de ces attributs ?
Puis où, dans quel contexte, en fonction de quelles priorités ?
Etre un étranger signifie avoir un devoir, un seul :
respecter les règles de ceux qui nous donnent hospitalité et se sentir libre de les analyser.
    
Enregistrer un commentaire